Quand Victor Hugo évoque Shakespeare, il le situe sur les cimes, en bonne compagnie. Lire la suite