Rabelais surprend, déroute, se moque, choque parfois, mais aussi il fait rire. Le grossier, le fantaisiste, l’invention ou les jeux de mots –contrepèterie, rimes, mots voisins- il aime. Lire la suite

Publicités