Si le premier métier (métier plus que vocation) de Rabelais était d’être moine, il s’intéresse aussi de près à la médecine, faisant ses études à Montpellier puis exerçant à Lyon au début des années 1530. Lire la suite