Recherche

Rabelais

par la lorgnette

Tag

Gargantua

De l’influence de Rabelais dans La Guerre des boutons.

 Un roman sous le patronage de Rabelais

Louis Pergaud, l’auteur de La Guerre des boutons, annonce dès la préface le patronage de Rabelais sur son texte :

dsc_00342
Illustration de Gaston Barret, l’invention du torchecul, Musée Rabelais – La Devinière

Tel qui s’esjouit à lire Rabelais, ce grand et vrai génie français, accueillera, je crois, avec plaisir, ce livre qui, malgré son titre, ne s’adresse ni aux petits enfants, ni aux jeunes pucelles. Foin des pudeurs (toutes verbales) d’un temps châtré qui, sous leur hypocrite manteau, ne fleurent trop souvent que la névrose et le poison ! Et foin aussi des purs latins : je suis un Celte. C’est pourquoi j’ai voulu faire un livre sain, qui fût à la fois gaulois, épique et rabelaisien, un livre où coulât la sève, la vie, l’enthousiasme, et ce rire, ce grand rire joyeux qui devait secouer les tripes de nos pères : beuveurs très illustres ou goutteux très précieux. Aussi n’ai-je point craint l’expression crue, à condition qu’elle fût savoureuse, ni le geste leste, pourvu qu’il fût épique. 

(La Guerre des boutons, préface)

Lire la suite

Publicités

PROPOSITIONS 6 – RELIGIONS / Thélème, Pape, Moines

L’époque de Rabelais étant agitée religieusement parlant (abus de l’église, vente des indulgences, émergence de la réforme…), Rabelais évoque donc largement cette thématique dans ses romans ; ce qui lui vaudra censure. Lire la suite

PROPOSITIONS 5:2 – FEMMES & MARIAGE / Les femmes

N’allons pas croire que, bon moine et religieux toute sa vie (il deviendra aussi curé de Meudon et de Saint-Etienne-du-Jambet), Rabelais ne connaissait rien aux femmes. Non ! Lire la suite

PROPOSITIONS 4 – PARODIES, JEUX DE MOTS & RIRE

Rabelais surprend, déroute, se moque, choque parfois, mais aussi il fait rire. Le grossier, le fantaisiste, l’invention ou les jeux de mots –contrepèterie, rimes, mots voisins- il aime. Lire la suite

PROPOSITIONS 3 – LA MEDECINE & L’ANATOMIE

Si le premier métier (métier plus que vocation) de Rabelais était d’être moine, il s’intéresse aussi de près à la médecine, faisant ses études à Montpellier puis exerçant à Lyon au début des années 1530. Lire la suite

PROPOSITIONS 2:6 – LE VIN / Autres histoires de vin

« de bon vin on ne peut faire mauvais latin »

et autres citations complétant les propos de Rabelais sur le vin. Lire la suite

PROPOSITIONS 2:5 – LE VIN / Vin & écrivains

Rabelais était-il réellement porté sur la bouteille ? A priori rien ne permet de l’affirmer réellement. Lire la suite

PROPOSITIONS 2:4 – LE VIN / Sauver le vin

Il y a dans Gargantua un épisode ou Rabelais fait rimer vin avec divin. Le goût du jeu de mot –toujours & encore) et la petite critique envers les moines (et leur lâcheté, ou disons leur perception différente face au combat) au passage. Lire la suite

PROPOSITIONS 2:3 – LE VIN / Les propos des bienyvres

Dès les premiers chapitres de Gargantua (donc de la saga des géants, même si, rappelons-le, Gargantua le père a été écrit après Pantagruel le fils) il est question de banquet, de ripaille et de boissons. Lire la suite

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑