La question du mariage est un sujet sensible à la Renaissance. Souvent mariages arrangés, obligés, d’intérêt alors que paradoxalement les humanistes mettent en avant le libre arbitre… Lire la suite

Publicités