En 1533, Rabelais, pour se moquer des almanachs populaires pronostiquant tout et les autres choses aussi, propose sa version pour l’année : la Pantagruéline Pronostication.

D’abord annoncée comme annuelle, Rabelais déclinera son idée pour en faire une pronostication perpétuelle.

Ce genre, la pronostication, amène tout de suite au nom de Nostradamus qui était contemporain de Rabelais. Même, ils se sont probablement croisés lorsqu’ils étaient étudiants en médecine à Montpellier en 1529/1530. L’histoire n’en dit pas plus sur leur relation ; et chacun sa route, chacun son chemin, l’un ira vers la parodie du côté de Lyon, l’autre prendra cela au sérieux en Garonne.

Moqueur Rabelais annonce Considerant infiniz abus estre perpetrez à cause d’un tas de Prognostications de Louvain faictes à l’ombre d’un verre de vin, ie vous en ay presentement calculé une la plus sceure & veritable que feut oncques veue, comme l’experience vous le demonstrera.

Et bon sens Comme dict Avicenne, que les causes secondes ne ont influence ne action aulcune, si la cause première ny influe. Dict il pas vray, le petit bon hommet? et le ventre ira devant, le cul se assoira le premier.

Et géographie…

De l’estat d’aulcuns pays.

Chapitre vi.

Le noble royaulme de France prosperera & triumphera ceste année en tous plaisirs & delices, tellement que les nations estranges voluntiers se y retireront.

Petitz bancquetz, petitz esbatemens, milles ioyeusetez se y feront où un chascun prendra plaisir, on n’y veit oncques tant de vins ny plus frians, force raves en Lymousin, force chastaignes en Perigort, & Daulphiné, force olyves en Languegoth, force sables en Olone, force poissons en la mer, force estoilles au ciel, force sel en Brouage.

Planté de bledz, legumaiges, fruitages, iardinaiges, beurres, laictaiges, & nulle peste, nulle guerre, nul ennuy, bren de pauvreté, bren de soucy, bren de melancholie, & ces vieulx doubles ducatz, nobles à la rose, angelotz: aigrefins, royaulx, & moutons à la grand laine, retourneront en usance avecques planté de Serapz & escuz au soleil.

Toutesfoys sus le meillieu de l’esté, sera à redoubter quelque venue de pusses noyres & cheussons de la Devinière. Adeo nihil est ex omni parte beatum. Mais il les fauldra brider à force de collations vespertines.

Italie, Romanie, Naples, Sicile, demoureront où elles estoient l’an passé. Ilz songeront bien profundement vers la fin du karesme, et resveront quelquesfoys vers le hault du iour.

Allemaigne, Souisses, Saxe, Strasbourg, Anvers etc. profiteront s’ilz ne faillent: les porteurs de rogatons les doibvent redoubter, & ceste année ne se y fonderont pas beaucoup de anniversaires.

Hespaigne, Castille, Portugal, Arragon seront bien subiectz à soubdaines alterations, & craindront de mourir bien fort autant les ieunes que les vieulx, & pourtant se tiendront chaudement & souvent compteront leurs escutz, s’ilz en ont.

Angleterre, Escosse, les Estrelins seront assez mauvais Pantagruelistes. Autant sain leur seroit le vin que la bière, pourveu qu’il soit bon & friant. A toutes tables leur espoir sera en l’arrière ieu. Sainct Treignan Descosse fera de miracles tant & plus. Mais des chandelles qu’on luy portera, il ne verra goutte plus clair, si Aries ascendant de sa busche ne trebusche, & n’est de sa corne escorné.

Moscovites, Indiens, Perses, & Troglodytes souvent auront la cacquesangue, par ce qu’ilz ne vouldront estre par les Romanistes belinez, attendu le bal de Sagittarius ascendant.

Bohesmes, Iuifz, Egyptiens ne seront pas ceste année reduictz en plate forme de leur attente. Venus les menasse aigrement des escrouelles guorgerines mais ilz condescendront au vueil du roy des parpaillons.

Escargotz, Sarabovytes, Cauquemarres, Canibales seront fort molestez des mousches bovynes & peu ioueront des cymbales & manequins, si le Guaiac n’est de requeste.

Austriche, Hongrie, Turquie, par ma foy mes bons hillotz ie ne sçay comment ilz se porteront, & bien peu m’en soucie veu la brave entrée du Soleil en Capricorne, & si plus en sçavez ne dictes mot, mais attendez la venue du boyteux.

Pantagruéline Pronostication certaine, veritable et infaillible…

Publicités